Mohamed Dahmane, Président de l’UR La Louvière centre se confie à cœur ouvert

Le moment me semble opportun pour effectuer ce communiqué sur la situation actuelle du club, les derniers évènements mais surtout son avenir.

La nouvelle équipe n’a pu se mettre au travail qu’à partir du mois de novembre 2019 (pas l’idéal pour réussir sa saison) et le défi était de taille. Tout d’abord, le club présentait de grosses difficultés financières, on parle de plusieurs centaines de milliers d’euros, la priorité des premiers mois a été d’assainir les finances pour remettre le club sur les rails. Ce premier point a mobilisé beaucoup d’énergie chez l’équipe dirigeante. 

Le deuxième aspect important concernait la situation administrative des joueurs. Aucun de ceux-ci n’étaient en ordre administrativement, situation qui n’est pas en phase avec les exigences de la Division 1 Amateurs. L’équipe dirigeante a ici aussi mis en œuvre un travail considérable pour régulariser et formaliser toutes les relations contractuelles.

Il n’y avait peut-être pas d’effets externes visibles immédiatement, mais l’équipe a surtout travaillé en coulisses durant ces derniers mois sans se ménager pour améliorer la situation financière et administrative du club. Cette étape était incontournable pour repartir avec de nouveaux projets sur une base solide et saine.

Je peux donc vous annoncer, qu’aujourd’hui, le club se porte bien et peut regarder vers l’avant et travailler à son avenir. L’équipe s’est battue avec tout son cœur, sur et en dehors du terrain, pour que le club récupère la place qu’il mérite, au sein des équipes professionnelles.

Parallèlement à ces aspects financiers et administratifs, l’équipe a aussi travaillé sur le centre de formation, pilier central du club. La nouvelle équipe dirigeante a d’abord souhaité rencontrer les encadrants pour les écouter dans un premier temps, et ensuite expliquer la nouvelle philosophie du club. Il est apparu que les encadrants étaient impatients de voir les choses bouger et ont peut-être pensé que tout allait aller beaucoup plus vite. Mais compte tenu des points cités plus haut, tout le monde doit comprendre que la nouvelle équipe a besoin de temps et que tout ne se met pas en place sur un claquement de doigts. Je rappelle que les comptes bancaires étaient vides à la reprise du club et que cela a constitué une de premières priorités pour payer les factures, assurer le fonctionnement du club et garantir que tous les jeunes pouvaient terminer la saison.

Après la période d’audit et d’assainissement, l’étape suivante est de professionnaliser le club à tous les niveaux. Dans ce type processus, des personnes nous quittent et d’autres nous rejoignent, ce qui est tout à fait normal dans ce genre de démarche. Cette étape de professionnalisation va aussi prendre du temps et va nécessiter de s’attaquer à une série de dysfonctionnements constatés en interne. Il s’agira certainement d’une petite révolution pour certaines missions qui n’ont pas évolué depuis de nombreuses années.

Le club avance sereinement, et fait le nécessaire pour terminer la saison dans les meilleures conditions possibles. Les dirigeants restent motivés malgré la situation sportive qui n’est pas optimale et sont prêts à attaquer les défis à court terme qui vont se présenter. Le club a d’ailleurs déposé son dossier pour l’obtention de la licence D1 Amateurs, non sans difficultés car l’équipe s’est battue pour récupérer au mieux des documents que l’ancienne Direction ne voulait pas nous fournir. 

Je tiens à vous présenter le futur projet du centre de formation, qui prévoit la rénovation des infrastructures actuelles pour assurer une formation de meilleure qualité. Le premier rendez-vous avec la ville de La Louvière s’est déroulé avec succès.

HORIZON 2022, le centenaire : 

Le club souhaite construire un terrain synthétique dernière génération qui sera équipé d’un dôme afin de pouvoir évoluer en espace fermé à certains moments dans l’année. Le projet prévoit également la construction d’un terrain hybride, la rénovation des 2 buvettes et la construction d’aires de jeu.

Pour compléter cette nouvelle infrastructure, un bâtiment d’hébergement devrait également voir le jour près du centre de formation afin de pouvoir accueillir des jeunes enfants qui nécessitent d’être logés sur place dans le cadre de leur formation. Vous trouverez joint à cette communication, une vidéo illustrant le projet.

L’équipe dirigeante reste mobilisée pour faire évoluer le club et par le biais de cette communication, souhaite vous dire que du chemin a été parcouru depuis les derniers mois. Le chemin est encore long et le club remercie tous ses soutiens et va continuer d’avancer avec optimisme, confiance et enthousiasme afin de faire évoluer l’URLC encore davantage.

« Je le répète souvent mais ce rôle de président ne m’a jamais plu, j’ai accepté cette mission car il fallait « une tête connue du club » pour assurer une continuité, une personne aux épaules solides pour supporter toutes les attaques et critiques le temps que l’équipe dirigeante se mette en place, ma mission première était d’amener les personnes compétentes pour redresser la barre d’un club à l’agonie, les résultats de l’équipe seniors étaient prévisibles vu tout ce qui se tramait en coulisse pour faire échouer la reprise au profit d’une fusion déjà programmée dans la tête de certains.
De bas en haut tout le monde était mécontent, déçu, au bout du rouleau…
Vous pouvez bricoler de temps en temps mais à la longue tout finit par s’écrouler…
Il a donc fallu tout reconstruire…
Concernant l’issue finale de notre saison, toutes les éventualités sont étudiées sans aucun stress ni panique, se sauver serait un plus et nous nous battrons jusqu’au bout, dans le cas contraire, je suis le seul responsable, il faut tirer un coup de chapeau aux bénévoles, formateurs, staff, joueurs et salariés d’avoir tenu bon pour finir au mieux la saison.
Le club reviendra plus fort, plus stable et mieux armé pour durer dans le temps…Une fois le verdict tombé, des décisions seront prises.
Enfin, Je tiens sincèrement à remercier toutes ces personnes qui nous soutiennent dans la victoire mais surtout dans les échecs, pour le reste, sans rancune, je vous souhaite un jour de vivre une telle expérience enrichissante, de mettre votre vie de côté pour tenter de sauver une structure qui offre du bonheur malgré tout à ces « vrais » amoureux… »

Mohamed Dahmane
Président de l’UR La Louvière Centre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *