POINT PRESSE / Tous au taquet !

partagez sur

L'opération "tous au taquet" est lancée ! Réunis à l'Hôtel Belle-Vue, les dirigeants de l'URLC ont fait le bilan d'après mercato et lancé un grand appel positif aux supporters et partenaires. Violaine Delahaut, sponsor et active au sein du réseau Diane, a été intronisée comme membre de la cellule relations publiques (club affaires). Tout comme BGMS, un conglomérat d'entreprises dynamiques représenté par Geoffrey Brion, elle utilisera son relationnel d'affaires comme moteur de croissance pour l'URLC. Plus généralement, en matière d'objectifs sponsoring à mi-parcours, le club est satisfait de l'élargissement du lobbying et du service de mise en relation des partenaires entre eux. Quatorze nouveaux sponsors ont rejoint l'URLC depuis septembre, l'objectif étant d'encore en attirer une vingtaine d'ici la fin de saison.

 

Suite au travail de rigueur budgétaire (moins 80% sur les frais de fonctionnement liés au sportif en un an), le club en a terminé avec l'opération "sauvetage", qui était encore de mise l'an passé. "Personne n'aurait pu penser cela en mai dernier", confiait Alain Battard. L'objectif est désormais de rendre le club viable, et attractif, sur le long terme. "Nous entamons également un mini-marathon de trois mois pour satisfaire à toutes les conditions d'obtention de la licence. Nous multiplions les contacts avec les sponsors et leur soumettons un projet clair. Avec Violaine et BGMS, nous allons essayer d'élargir le rayonnement de l'URLC à d'autres régions. Nous comptons également sur l'aide de la Ville pour profiter de certaines de ses relations."

 

Sur le plan sportif, la direction se félicite de la gestion du mercato hivernal, avec l'arrivée à bas coût de joueurs du niveau de la D2. L'équipe, composée à 75% d'Hennuyers, est la plus performante depuis longtemps au rapport qualité/prix. "Nous avons les armes pour réussir le dernier tiers de saison", soulignait David Lasaracina. "Ce sont maintenant les résultats qui donneront l'envie d'aller chercher la licence. Les semaines prochaines vont êtres cruciales à ce niveau. On se prépare à introduire la demande, mais cela doit se faire en cohérence avec le sportif. Pour rallumer la flamme, on a aussi besoin d'engouement à tous les niveaux dans l'entourage du club, d'une image positive ! Nous comptons sur les instances communales, sur les partenaires et sur les supporters. Tous ensemble, on peut arriver au bout du rêve d'une ville. Si on se serre les coudes, ce qui est le cas dans l'équipe dirigeante malgré les difficultés, le club peut vite retrouver ses lettres de noblesse !"

Le plus tempéré était finalement Murat Tacal : "Je ne veux pas parler trop vite, je ne voudrais pas qu'on me creuse une deuxième tombe sur le magnifique terrain du Tivoli", ironisait-il. "La priorité était de se séparer de plusieurs joueurs au rendement insuffisant. Ensuite, il fallait d'abord assurer le maintien car le championnat de D3B est très particulier cette saison. Après, l'appétit vient en mangeant, c'est vrai. Mais j'ai besoin de garanties à plusieurs niveaux". Si les résultats et la mentalité suivent, le jeu en vaudra probablement la chandelle. Nous vous fixons donc rendez-vous dès ce dimanche à Zaventem pour pousser les Loups vers la victoire ! 

 

>>> Cliquez ici pour accéder aux photos du point presse

 


P. CARTON, V. DELAHAUT, A. BATTARD, D. LASARACINA & H. KAZANCI