LICENCE / Réponse d'ici le 15 avril

partagez sur

Les dirigeants de l'URLC se sont présentés devant la Commission des licences ce mercredi soir pour apporter le complément d'information demandé. Huseyin Kazanci et les siens sont ressortis très confiants de la réunion, même si aucune réponse n'est attendue avant la fin de la semaine prochaine. "Tout s'est très bien passé", raconte Antonino Caci"Aucune question ne nous a été posée, ce qui est logique puisque tout est en ordre au niveau fédéral".

 

Maître Verhoeven a défendu la position louviéroise s'agissant du litige avec l'ONSS. Il a notamment expliqué que l'URLC avait porté réclamation après n'avoir pas pu accéder au dossier. L'ONSS devait communiquer ses conclusions pour le 24 mars, ce qui n'a pas été fait. Il est donc impossible qu'un jugement soit rendu et, par conséquent, que l'URLC soit tenue responsable des montants réclamés. Si une réponse négative devait quand même être formulée par la Commission, l'avocat estime que la licence ne pourrait pas être refusée à La Louvière devant la CBAS.